Voyages d’été 2015 J+3 Franck au Clair de Lune

 

Mon emploi du temps d’aujourd’hui est trop chargé pour commenter longuement les magnifiques prestations d’hier au Festival « Voyages d’été » 2015 ! Le programme très important méritait pourtant, autant que celui des jours derniers, de nombreux commentaires mais je crois que j’y reviendrai bientôt. En attendant, voici quelques idées maîtresses et surtout de belles photos de l’après-midi.

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

 

 

Deux prestations exceptionnelles ! Anne-Sylvie Primo au violon et Gabriele Greco au piano, venu spécialement d’Italie, le climat belge actuel ne l’a sans doute pas trop dépaysé, pour nous faire l’honneur de se produire chez nous. Au programme, une création mondiale, la Troisième Sonate pour violon et piano du compositeur belge Jean-Pierre Waelbroeck et la célèbre Sonate de César Franck. 

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photo Armand Mafit

 

 

La Sonate de J-P Waelbroeck est une belle découverte qu’on aimerait réentendre. Une musique accessible, tonale, colorée et très poétique qui ne renie jamais l’héritage du passé. Une écriture violonistique parfaitement achevée et, manifestement, une maîtrise des structures de la sonate. J’espère pouvoir l’évoquer plus longtemps et avoir l’occasion de l’étudier. Anne -Sylvie Primo maîtrise absolument son propos et nous offre une lecture, certes classique, mais habitée. Une formidable découverte.

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

  Photo Armand Mafit

La Sonate de César Franck, l’une de celle qui avait inspiré la Sonate de Vinteuil à Marcel Proust, est un gros morceau. Là encore, la fusion est parfaite entre Anne-Sylvie et Gabriele qui parviennent non seulement, et malgré la chaleur ambiante, à déployer le lyrisme nécessaire à cette musique romantique, mais qui maîtrisent totalement les complexes ressources di contrepoint de l’œuvre. L’enthousiasme du public prouve que la Sonate de Franck reste l’une des œuvres préférées des mélomanes, mais surtout que le talent de nos interprètes a fait mouche. Bravo !

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photos Armand Mafit 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Anne-Sylvie Primo et Gabriele Graco signant l’affiche de leur prestation.

Le second moment du jour, je l’attendais avec impatience, c’était le concert commenté à propos de la Sonate « Clair de lune » op. 27 n°2 de L. van Beethoven avec le formidable pianiste Étienne Rappe.

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photo Armand Mafit

 

Je l’attendais car j’étais impatient de renouveler l’expérience de la saison dernière où nous avions débuté cette collaboration à Visé. Professeur au Conservatoire royal de Liège, Étienne est un pianiste dont la technique s’apparente à la grande école russe. Puissance et finesse, aisance technique et poésie hors du commun, il n’est pas besoin de citer ici les noms prestigieux qu’évoque cette allusion.

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photo Armand Mafit 

Mais pour un commentateur comme moi, Étienne a cette souplesse, cette écoute et cette réponse idéale qui ne laisse aucun doute quant à la pertinence de ses réponses pianistiques. Travailler avec lui est un honneur et un immense plaisir.

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photo Armand Mafit

Puis, cette célèbre sonate… était-il utile de commenter une œuvre que chacun connaît par cœur ? Je reste persuadé que les œuvres très populaires ne sont pas nécessairement mieux comprises que les autres et que donner des explications sur l’étrange structure de la pièce, sur son style, sa pensée et le contexte historique esthétique et philosophique qui l’a vu naître permet de renouveler l’écoute et de sentir plus profondément son sens. Sur ce point, Étienne était parfaitement d’accord avec moi et le public semblait, lui aussi, ravi de ce voyage en terre si connue et pourtant toujours à découvrir… du moins j’ose l’espérer !

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photo Armand Mafit

Pour finir la soirée dans l’émotion, Étienne Rappe nous a proposé, en guise de bis, le formidable mouvement lent de la Troisième Sonate op.2 n°3 de Beethoven… quelle musique et quelle interprétation! 

 

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

anne-sylvie primo,gabriele greco,Étienne rappe,jean-marc onkelinx,u3a,festival,waelbroeck,franck,beethoven,violon,piano

Photos Armand Mafit

 

 

2 commentaires sur “Voyages d’été 2015 J+3 Franck au Clair de Lune

  1. Rien à ajouter si ce n’est que l’énorme travail que vous abattez pour organiser 5 journées d’un niveau aussi élevé.
    D’autant plus méritoire que la météo caniculaire en découragerait plus d’un!
    Comme la qualité de la dernière journée est garantie, d’avance Chantal se joint à moi pour vous adresser un « chaleureux » BRAVO!!

  2. Merci à Etienne Rappe pour son interprétation maîtrisée et son superbe bis. Merci aussi à toi, Jean-Marc pour tes commentaires si pertinents : la Clair de lune et Le Prométhée, je n’avais jamais fait le rapprochement, mais désormais cela m’apparaît comme une évidence.

Les commentaires sont fermés.