La belle Hélène

Depuis que l’Orchestre philharmonique royal de Liège a annoncé sa nouvelle saison, j’entends de nombreux mélomanes se réjouir de la venue à Liège de la très médiatique pianiste française Hélène Grimaud. Car il faut bien dire que parmi les musiciens qui jouissent d’une grande notoriété, la belle Hélène est suivie dans toutes ses apparitions par une multitude de fans fidèles et passionnés plus nombreuse encore que celle qui accompagne les ténors à la mode (Alagna, Villazon ou Flores) ou les divas d’opéra.

hélène grimaud,oprl,onb,brahms,fnac liège

Elle se produira donc ce soir dans un concert de gala s’inscrivant dans les festivités du 75ème anniversaire de l’Orchestre national de Belgique. Au programme, le Premier Concerto pour piano en ré mineur op. 15 de Johannes Brahms (voir le billet d’hier). Je ne vous cache pas que je me réjouis également d’écouter la pianiste française en direct dans une œuvre qui devrait lui convenir à merveille et qu’elle avait, toute jeune, à 18 ans, enregistré dès 1997 pour le label Erato avec l’orchestre de la Staatskapelle de Berlin sous la direction du chef récemment disparu, Kurt Sanderling.

 

hélène grimaud,oprl,onb,brahms,fnac liège


Et l’événement se complètera par une séance de dédicaces que la pianiste accordera à ses auditeurs. Hélène Grimaud, en effet, comme beaucoup de grands artistes, ne rechigne jamais à prolonger sa présence pour rencontrer son public. Pour la circonstance, la Fnac de Liège a pu obtenir, pour le concert de liège, une exclusivité de vente de son nouvel album qui devrait seulement paraître au début du mois de novembre. La vente de ce cd consacré à Mozart sera donc une première exclusive au concert de ce soir. Elle y interprète deux concertos favoris pour piano et orchestre de Mozart, le 19ème K.459 et le génial 23ème K.488. Le cd est complété par le magnifique air de concert « Ch’io mi scordi di te? » K.505 pour soprano, piano et orchestre, l’une des pièces les plus réussies du genre. La soprano Mojca Erdmann et Hélène Grimaud sont accompagnées par l’Orchestre de chambre de la Radio bavaroise (DGG).

 

hélène grimaud,oprl,onb,brahms,fnac liège


Alors si le coeur vous en dit, venez nous retrouver au Foyer Eugène Ysaye de la Salle philharmonique à l’issue du concert pour rencontrer l’une des plus grandes vedettes actuelles de la musique classique.

Un avis sur “La belle Hélène

  1. Petite précision pour les fidèles lecteurs de J.M.Onkelinx qui seraient ce soir à la salle Philharmonique, Hélène Grimaud a finalement décidé de dédicacer ses disques à la pause.. et non à la fin du concert. Et dans le hall Franck plutôt que dans le foyer Ysaye. Mais il faudra de la patience, la belle pianiste détestant – et on la comprend – être assaillie !

Les commentaires sont fermés.